Comment les entreprises peuvent-elles anticiper leurs besoins en recrutement en cas de démission ?

Accueil » Actualités » Infos RH » Comment les entreprises peuvent-elles anticiper leurs besoins en recrutement en cas de démission ?

De plus en plus d’entreprises se retrouvent confrontées à une difficulté qui se fait elle de plus en plus présente : trouver dans l’urgence de nouveaux collaborateurs.

Selon une étude réalisée par l’IFOP, six salariés cadres sur dix envisageraient de démissionner de leur emploi actuel et un sur trois penserait à une reconversion professionnelle pour améliorer son salaire et ses perspectives professionnelles. Ils n’hésitent donc plus à démissionner quand ils ont l’impression de stagner ou de ne pas avoir ce qu’ils considèrent mériter.

 Alors, en cas de démission ou de départ précipité, comment anticiper les besoins en recrutement ?

Deux hommes discutant lors d'un recrutement

Dans un premier temps il faudra mettre en place une stratégie d’acquisition de nouveaux collaborateurs tout en veillant sur les collaborateurs déjà présents :

Attirer de nouveaux talents :

  • Faire un bilan de vos pratiques actuelles et analyser vos besoins
  • Se rendre visible et attractif face aux grands groupes
  • Repenser votre processus de recrutement et l’adapter à l’évolution du marché
  • Anticiper les besoins en recrutement

Préserver les collaborateurs actuels :

  • Anticiper leurs besoins en formation interne et en alternance car les métiers de demain nécessiteront une transformation des compétences (certains cadres peuvent évoluer dans leurs fonctions)
  • Apporter une attention accrue à l’équilibre entre vie personnelle et professionnelle
  • Privilégier la qualité de vie au travail
  • Mettre en avant les points forts de son personnel
  • Fidéliser le personnel

Ensuite, afin d’anticiper un recrutement immédiat, il est important que l’entreprise prenne les devants en ayant à disposition en permanence un vivier de candidats compétents.

Créer un vivier de candidats

Cela consiste à créer et mettre en place une « liste de réserve » que l’employeur pourra consulter lors des situations urgentes. Cela permet de gagner en temps surtout si en amont vous avez déjà préparé le terrain. Mais comment créer ce vivier de candidats :

  • Servez-vous de vos réseaux professionnels et personnels qui vous permettront d’identifier et de repérer de potentiels collaborateurs
  • Sollicitez l’aide de vos propres collaborateurs et employés qui seront à même de vous aider vu leur connaissance de l’entreprise et de ses besoins
  • Écoutez les recommandations de vos partenaires ou du comité qui peuvent vous proposes des candidats adaptés aux besoins qui auront été cités au préalable.

Entretenir votre vivier de candidats :

Après avoir fait votre sélection de potentiels collaborateurs, il faudra l’entretenir par de petites actions :

  • Suivez-les sur leurs réseaux et entrez en relation avec eux de manière constante
  • Parlez leur de l’entreprise est de ses valeurs
  • Ayez des discussions formelles comme informelles mais qui vous permettent de maintenir le contact entre vous et l’employé

Le processus est certes long mais reste préférable au recrutement hâtif d’un candidat inadapté qui pourrait entraîner un cercle vicieux. Mettre en place une telle stratégie vous permettra d’avoir sous la main et à tout moment un vivier de candidats pertinents prêts à occuper des postes à pourvoir au sein de votre entreprise.

 

Pour finir, gardez en tête que votre entreprise est plus efficace lorsque les bonnes personnes occupent les postes qui reflètent ce qu’ils sont. Transformez donc vos talents choisis en performances. En vous appuyant sur les talents de vos collaborateurs vous obtiendrez des performances qui mèneront à une croissance entrepreneuriale.

 

Posté dans Infos RH le .